Le Grenelle de l'Environnement appliqué aux déchets > Les grands objectifs

    Le Grenelle de l'environnement appliqué aux déchets

    mission déchet.JPG

    Sommaire

    Page 1  Les grands objectifs
    Page 2  Le dispositif d'aides lié au Grenelle

    grenelle environnement engagements.jpg

     

    Les grands objectifs

    Lors de la Table Ronde du Grenelle de l'Environnement, une politique volontariste autour de trois grands objectifs hiérarchisés a été initiée :

    • Renforcer la réduction à la source des déchets
      Cet objectif est la première priorité du Grenelle, motivé par le souci de limiter les impacts environnementaux de la production et de la consommation ainsi que les coûts croissants entraînés par la gestion des déchets.
    • Développer le recyclage matière et organique
      Il s'agit notamment de préserver des ressources qui s'appauvrissent, que ce soit les matières premières industrielles dont l'exploitation a un fort impact environnemental ou la matière organique des sols, et de limiter les impacts liés au traitement des déchets.
    • Réduire les quantités incinérées ou stockées 
      Cet objectif  vise à limiter les impacts induits par ces techniques. Il est assorti d'exigences sur leur qualité environnementale, leur transparence et l'optimisation de leur dimensionnement.

     


     

    Les objectifs en chiffre

    Chaque objectif a été chiffré selon la loi de programmation du 3 août 2009, dite "Grenelle I" :

     

    • Pour la réduction des déchets à la source
      Réduction des ordures ménagères et assimilées de 7 % par habitant pendant les 5 prochaines années.
    • Pour le recyclage matière et organique
      - passer de 24 % [référence 2004] de déchets ménagers et assimilés orientés vers le recyclage matière et organique à 35 % en 2012 et 45 % en 2015 ;
      - passer de 60 % [référence 2006] de déchets d'emballages ménagers recyclés à 75 % en 2012 ;
      - passer de 68 % [référence 2006] de déchets d'entreprises recyclés à 75 % en 2012 (hors déchets du BTP, de l'agriculture, des industries agro-alimentaires et des activités spécifiques).
    • Pour la réduction des quantités stockées et incinérées
      Diminuer de 15 % d'ici 2012 les quantités de déchets incinérées et stockées (hors déchets dangereux et déchets inertes).


    Le bilan national sur la réalisation des objectifs est en cours.