Solaire thermique > Le chauffe-eau solaire collectif

    Le chauffe-eau solaire collectif

    Sommaire

    Page 1  Introduction
    Page 2  Le chauffe-eau solaire collectif
    Page 3  En logement individuel
    Page 4  La charte Qualisol

    À l'instar des particuliers qui font installer dans leur maison un chauffe-eau solaire individuel, de nombreux maîtres d'ouvrage collectif choisissent l'énergie solaire pour produire l'eau chaude sanitaire dans des immeubles, des hôpitaux, des maisons de retraite, des hôtels ou des résidences de loisirs.
    Ils bénéficient ainsi d'une source d'énergie gratuite, non polluante et renouvelable. Ils peuvent bénéficier d'un soutien de l'ADEME dans le cadre du fonds chaleur.

    Fonctionnement du chauffe-eau solaire collectif

    Des capteurs solaires convertissent le rayonnement solaire en chaleur. Le circuit primaire transporte la chaleur, dans lequel le liquide s'échauffe et se dirige vers le ballon solaire où l'eau va être stockée. Le ballon solaire est souvent disposé en série avec un ballon d'appoint. Partout en métropole, cet appoint est nécessaire pour garantir la température de consigne et la permanence de la fourniture d'eau chaude. En effet, et pour des raisons économiques, une couverture totale des besoins annuels par le solaire n'est pas réaliste. Plus d'informations sur le site de l'ADEME à la rubrique "Energies et matières renouvelables"

    Aides financières

    L'ADEME apporte un soutien dans le cadre du fonds chaleur. Consultez le dispositif du fonds chaleur.

    La garantie de résultats solaires

    C'est un engagement du bureau d'études, du fabricant de capteurs solaires, de l'installateur et de l'exploitant de chauffage vis-à-vis du maître d'ouvrage qui garantit la production énergétique annuelle de l'installation solaire projetée.
    Plus d'informations sur le site national de l'ADEME et dans le guide pratique "L'eau chaude solaire collective".


    Exemples franc-comtois

    Doubs

    A l'occasion de la construction du bâtiment "Les Argilliers" à Pontarlier, l'office public départemental d'HLM du Doubs Habitat 25 a décidé de produire une partie de l'eau chaude sanitaire à l'aide de capteurs solaires. Par ailleurs, le bâtiment a été conçu de façon à profiter au mieux des apports solaires en intégrant une serre à chaque appartement.
    La fiche de cet exemple est téléchargeable au bas de la page.

    Jura

    La copropriété "Les Cèdres" à Lons-le-Saunier a équipé ses quatre bâtiments de 172 m2 de capteurs solaires pour la production d'eau chaude sanitaire. Ils assurent le préchauffage (ou le chauffage complet) de l'eau chaude sanitaire pour 44 logements. L'installation solaire couvre en moyenne 50 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire et 100 % de juin à septembre.
    La fiche de cet exemple est téléchargeable au bas de la page.

    Haute-Saône

    Situé au bord du lac de Vaivre en Haute-Saône, le camping international a été le premier en Franche-Comté à utiliser l'énergie solaire. L'installation solaire permet de couvrir plus de 40 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire du camping.
    La fiche de cet exemple est téléchargeable au bas de la page.