Bois énergie > Le chauffage industriel

    Bois énergie

    Sommaire

    Page 1 L'intérêt de développer la filière bois énergie
    Page 2  Filière bois en Franche-Comté
    Page 3  Les combustibles mobilisables
    Page 4  Evaluation du gisement de bois
    Page 5  Plan d'approvisionnement territorial
    Page 6 Le chauffage collectif
    Page 7  Le chauffage industriel
    Page 8  Le chauffage individuel
    Page 9  Partenaires


    Le chauffage industriel : principe de fonctionnement

    1. Extracteur de silo
    2. Sas de dosage coupe-feu
    3. Avant-foyer
    4. Ventilateur d'air primaire
    5. Chambre de combustion
    6. Echangeur à tubes de fumée
    7. Ventilateur d'air secondaire
    8. Dépoussiéreur cyclonique
    9. Extracteur de fumée
    10. Décendrage par voie humide
    11. Conteneur à cendres
    12. Commandes automatiques


    Les aides financières

    Des aides peuvent être apportées aux maîtres d'ouvrage par l'ADEME et la Région, ou par l'ADEME et l'un des quatre conseils généraux de Franche-Comté. Elles concernent l'aide à l'investissement.


    Les aides à l'investissement

    Si les projets sont éligibles au fonds chaleur, l'ADEME apportera des aides à l'investissement. En revanche, si les projets ne sont pas éligibles au fonds chaleur, il faut se renseigner auprès des Conseils Généraux concernés pour connaître les aides en vigueur.

    Les aides à la décision

    Elles sont de deux natures :

    • la pré-étude ou étude d'opportunité permet d'appréhender les principaux critères techniques et économiques d'un projet avant de lancer des études lourdes. La pré-étude est financée à 100 % par l'ADEME, la Région, l'AJENA, l'ADERA et Gaïa. Cette disposition concerne les collectivités, les bailleurs sociaux, les établissements de santé, les copropriétés, les hébergeurs touristiques, les associations et les entreprises ;

    • l'étude de faisabilité qui permet au maître d'ouvrage, une fois la pré-étude validée, de disposer des éléments précis pour engager l'investissement. L'ADEME et les Conseils Généraux peuvent financer les études de faisabilité à hauteur de 70% (35% chacun). Si un Conseil Général n'est pas en mesure d'aider une étude, l'aide apportée par l'ADEME peut monter jusqu'à 50%.
    L'ADEME et les Conseils Généraux financent les projets à hauteur de 70% (35% chacun). Si un Conseil Général n'est pas en mesure d'aider un projet, l'aide apportée par l'ADEME peut monter jusqu'à 50%.


    Exemples franc-comtois :

    La chaufferie bois et le réseau de chaleur du camp Valdahon à Besançon
    En remplaçant sa chaufferie fioul par une chaufferie bois, le camp de Valdahon répond aux 3 exigences du développement durable (l'économie, l'environnement et le social) :
    • il réduit ses coûts d'énergie (le combustible bois est bon marché),
    • il contribue à protéger l'environnement en réduisant chaque année de 3 800 tonnes ses rejets de CO2 et de 140 tonnes ses rejets de SO2.
    • il permet la création de 6 emplois à plein temps dans la région pour l'exploitation et l'approvisionnement de l'installation.
    Vous trouverez ci-dessous, des fiches exemples sur des chaufferies bois et réseaux de chaleur installés en Franche-Comté.



    Téléchargements :

    Meubles Desjeux Sarl (70) : fabrication de portes pour éléments de cuisine

    SA Michel Deschaseaux (70) : chauffage, séchage et étuvage pour une scierie
    SA Max Devaux & Fils (70) : chauffage et séchage pour une scierie
    Sarl Scierie Nolot (70) : séchage et étuvage pour une scierie
    Camp militaire du Valdahon (25) : deux chaudières bois et réseau de chaleur



    Contact :

    Florence Morin
    florence.morin@ademe.fr
    03 81 25 50 10